Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec
Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Secrétatiat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

Secrétatiat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures


Encourager un mode de vie physiquement actif

Avec l’alimentation, la pratique d’activités physiques et sportives constitue un autre déterminant majeur de la santé physique d’une personne.

Un mode de vie physiquement actif contribue à améliorer la condition physique et psychologique d’une personne. Un tel mode de vie peut avoir des effets bénéfiques sur le rendement scolaire et professionnel. De plus, il contribue à prévenir des maladies graves tout au long de la vie.

Les bénéfices tirés des activités physiques

La pratique d’activités physiques, notamment à l’extérieur, favorise la socialisation, réduit le sentiment d’isolement et permet l’acquisition d’habiletés interpersonnelles.

Les enfants qui pratiquent des activités physiques à l’extérieur sont deux fois plus actifs, passent moins de temps assis et jouent plus longtemps.

Les défis à relever

La pratique d’activités physiques et sportives a augmenté chez les jeunes au cours des dernières années. En 2013, trois jeunes sur quatre étaient actifs ou moyennement actifs, selon le niveau d’activité physique de loisir et de transport chez les 15-29 ans (figure 4). Cependant, les activités sédentaires, telles les heures passées devant un écran, sont également en hausse.

Figure 4 Niveau d’activité physique de loisir et de transport chez les 15‑29 ans, Québec, 2013


Source : Statistique Canada, Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2013, fichier de partage, adapté par l'Institut de la statistique du Québec.

Version accessible de la figure 4

Par ailleurs, les environnements physiques devraient être aménagés afin de mieux favoriser le développement sécuritaire des modes de déplacements actifs, tels que le vélo ou la marche.

La pratique régulière d’activités physiques, notamment à l’extérieur, contribue au maintien d’un bon état de santé global ainsi qu’au bien-être des personnes.

Pour cette raison, la Politique québécoise de la jeunesse 2030 comprend les objectifs spécifiques suivants :

  • encourager les jeunes à adopter un mode de vie physiquement actif;
  • favoriser la pratique d’activités physiques.

Mise en ligne : 30 mars 2016

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information   |   Nétiquette   |   Fil RSS

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017