Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec
Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Secrétatiat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

Secrétatiat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures


Un environnement scolaire favorisant la persévérance et la réussite éducative

Le deuxième axe d’intervention de la Politique québécoise de la jeunesse 2030 concerne le système scolaire et, plus globalement, l’environnement offert aux jeunes Québécoises et Québécois, qui doit, plus que jamais, favoriser la persévérance et la réussite éducative.

Une période cruciale

Le parcours scolaire constitue une période cruciale pour les jeunes. Le système scolaire offre aux jeunes les outils et les moyens nécessaires pour s’instruire, se qualifier, découvrir et mettre en valeur leurs aptitudes et se préparer ainsi à une entrée réussie dans la vie active.

Le milieu scolaire représente également, pour les jeunes, un lieu essentiel de socialisation leur permettant de construire leur future vie de citoyens et citoyennes sur des bases solides.

Des progrès importants, du chemin à parcourir

Au cours de la dernière décennie, des progrès importants ont été enregistrés en matière de persévérance et de réussite scolaire : le taux de diplomation ou de qualification chez les jeunes âgés de moins de 20 ans est passé de 66,8 % en 2002-2003 à 74,7 % en 2012-2013 (figure 5). Il reste cependant encore du chemin à parcourir, particulièrement chez les jeunes garçons, pour atteindre la cible gouvernementale de 80 % de diplomation et de qualification chez les moins de 20 ans d’ici 2020.

Figure 5 Taux d’obtention d’un diplôme ou d’une qualification du secondaire, secteur des jeunes ou moins de 20 ans chez les adultes, selon le sexe, Québec, 2000‑2001 à 2012‑2013


  1. Données estimées.

Source : Ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Indicateurs de l'éducation - Édition 2014.

Version accessible de la figure 5

Durant les dernières années, d’autres difficultés ont surgi à tous les ordres d’enseignement avec la hausse de la proportion de jeunes confrontés à un handicap ou à des difficultés d’adaptation ou d'apprentissage.

Les défis des nouvelles technologies et de l’attractivité du marché du travail

L’avènement rapide des nouvelles technologies de l’information et de la communication soulève des défis, mais offre en même temps des occasions à saisir. Les nouvelles technologies doivent être intégrées le plus rapidement possible dans l’acquisition des connaissances. Elles permettent en même temps de rendre les modes d’apprentissage plus stimulants pour les jeunes.

Il faut ajouter que l’attractivité du marché du travail constitue un autre défi à surmonter pour favoriser la persévérance scolaire. Un marché du travail offrant des emplois facilement accessibles représente, pour les jeunes, un choix souvent attrayant, au détriment de la poursuite des études : on observe, en effet, qu’une économie vigoureuse et un taux de chômage faible peuvent conduire un plus grand nombre de jeunes à quitter les bancs d’école avant l’obtention d’un diplôme ou d’une qualification. On est ainsi devant un défi à relever, de tels choix ayant des répercussions à long terme sur la vie des gens, mais également sur la productivité de l’ensemble de l’économie québécoise.

Mise à jour : 4 avril 2016

Mise en ligne : 30 mars 2016

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information   |   Nétiquette   |   Fil RSS

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017