Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec
Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Secrétatiat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

Secrétatiat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures


Un soutien à l'entrepreneuriat jeunesse et à la relève

Le cinquième axe d’intervention de la Politique québécoise de la jeunesse 2030 est entièrement consacré à l’entrepreneuriat et au soutien que le gouvernement entend apporter aux jeunes souhaitant créer une entreprise, assurer la relève d’un chef d’entreprise ou accéder aux lieux décisionnels.

L’ambition de créer sa propre entreprise ou de reprendre une entreprise existante

Un nombre considérable de jeunes Québécoises et Québécois ont l’ambition de créer rapidement leur propre entreprise ou de reprendre une entreprise existante. Ils souhaitent ainsi concrétiser une vision d’affaires à laquelle ils croient profondément. Ils sont prêts à prendre des risques pour créer des emplois et des activités à partir d’idées dont ils sont les porteurs.

Les entreprises que ces jeunes veulent créer ou reprendre peuvent être des entreprises privées ou des entreprises d’économie sociale.

Pour réussir leur projet, les jeunes ont besoin de soutien financier. Ils doivent également bénéficier de conseils stratégiques et de savoir-faire touchant aussi bien le domaine d’activité concerné que la gestion d’entreprises ou le financement.

En 2014, le Québec compte près de 45 000 entrepreneurs âgés entre 15 et 29 ans. D’ailleurs, il s’agit d’un âge où les jeunes sont particulièrement nombreux à se lancer en affaires (figure 11).

Figure 11Répartition des jeunes entrepreneurs

  1. Taux d'entrée des entrepreneurs : nombre d'entrepreneurs d’un groupe d’âge ayant acquis ce statut dans les 12 derniers mois divisé par le nombre total d'entrepreneurs actifs du même groupe d'âge au cours de l'année.

Note : Le terme « entrepreneurs », dans cette compilation, désigne les individus que l’Enquête sur la population active de Statistique Canada identifie comme des travailleurs autonomes (sauf les travailleurs familiaux non rémunérés), c’est-à-dire des personnes qui travaillent à leur propre compte. Ces individus peuvent embaucher d’autres personnes (entrepreneurs avec employés) ou non (entrepreneurs sans employé).

Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2014, fichier de micro-données à grande diffusion, adapté par la Direction des politiques et de l'analyse économique du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation.

Version accessible de la figure 11

Afin de soutenir l’entrepreneuriat jeunesse et la relève, la Politique québécoise de la jeunesse 2030 a fixé cinq objectifs à atteindre :

Mise en ligne : 30 mars 2016

Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Règlement sur la diffusion de l'information   |   Nétiquette   |   Fil RSS

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017