Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Que fait déjà le gouvernement en matière d’entrepreneuriat pour les jeunes?

Plusieurs actions gouvernementales favorisent l’entrepreneuriat chez les jeunes, dont les suivantes :

  • Le Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat 2017-2022, porté par le ministère de l’Économie et de l’Innovation, vise à contribuer à l’essor et à la réussite d’un plus grand nombre d’entrepreneures et entrepreneurs pour assurer la croissance économique du Québec, maintenant et dans les années à venir. L’un des axes du Programme est consacré à la reconnaissance de l’apport important des jeunes, des femmes et de la diversité, qui sont des vecteurs contribuant à l’essor de l’entrepreneuriat.
  • Le Programme d’aide à l’entrepreneuriat du ministère de l’Économie et de l’Innovation a pour objectif d’intervenir à toutes les étapes de vie de l’entreprise, soit le démarrage, la croissance, la consolidation, le transfert ou l’acquisition, afin de développer et de soutenir l’entrepreneuriat au Québec. L’un des volets du Programme vise à apporter un soutien aux jeunes entreprises innovantes à fort potentiel de croissance.
  • Le Fonds local d’investissement du ministère de l’Économie et de l’Innovation représente le principal outil financier des MRC mis en place pour soutenir les entreprises de leur territoire. Le Fonds vise à stimuler l’entrepreneuriat local et favorise l’accès aux capitaux pour le démarrage ou la croissance d’entreprises et pour le soutien à la relève entrepreneuriale.
  • Les Bourses d’honneur, d’une valeur maximale de 25 000 $ chacune, qui sont offertes par le ministère de l’Économie et de l’Innovation, sont destinées à des jeunes de 18 à 35 ans qui mènent un projet visant le développement d’une entreprise. Les lauréates et lauréats peuvent également profiter d’un accompagnement d’un an, sans frais, par le Réseau Mentorat.
  • La Politique bioalimentaire 2018-2025, portée par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, a pour objectif de mieux répondre aux attentes des consommatrices et consommateurs et de soutenir davantage les entrepreneuses et entrepreneurs et les organismes qui travaillent dans ce secteur. Elle prévoit notamment faciliter l’entrée des jeunes dans le secteur bioalimentaire.
  • Le Plan d’action gouvernemental en économie sociale 2020-2025, du ministère de l’Économie et de l’Innovation, vise à donner un nouvel élan pour que les entreprises de ce secteur accentuent leur contribution à l’essor économique du Québec et à la vitalité des régions. Les jeunes représentent un groupe ciblé pour la relève en économie sociale.

Mise en ligne : 13 juin 2021