Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures


Le gouvernement du Québec annonce une aide financière de 2,4 M$ pour Place aux jeunes en région dans le Bas-Saint-Laurent

Rimouski, le 22 novembre 2019. – De passage dans la région du Bas-Saint-Laurent pour clore sa tournée des Journées de la jeunesse, l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, s’est arrêté à la bibliothèque Lisette-Morin pour faire l’annonce de l’attribution d’une aide financière maximale de 2,4 millions de dollars sur cinq ans pour le déploiement du programme Place aux jeunes en région (PAJR). Cette somme permettra à huit points de service de poursuivre et de bonifier leurs activités. Ces points de service sont ceux des MRC de Kamouraska, de La Matanie, de La Matapédia, de La Mitis, des Basques, de Rimouski-Neigette, de Rivière-du-Loup et de Témiscouata.

Rappelons qu’à l’occasion du dépôt du budget 2019-2020, le gouvernement du Québec avait annoncé qu’il doublerait les investissements pour PAJR, le total se chiffrant maintenant à 35 millions de dollars, répartis sur cinq ans. Grâce à cette somme, l’organisme pourra aider davantage les jeunes dans leurs démarches pour s’établir et travailler dans toutes les régions. Place aux jeunes en région pourra dorénavant offrir des services dans l’ensemble des MRC rurales du Québec.

Citations :

« Plus que jamais, les régions du Québec ont besoin des jeunes pour évoluer et prospérer. L’aide que j’annonce, aujourd’hui, va permettre de bonifier les services offerts au Bas-Saint-Laurent. Plus important encore, notre geste vient mettre fin à l’incertitude financière dont Place aux jeunes en région était victime depuis plusieurs années. L’efficacité de cet organisme n’est plus à démontrer : en onze ans, soit de janvier 2006 à mars 2017, il a été à l’origine de près de 10 000 migrations réussies en région à travers le Québec et il ambitionne de doubler ce nombre au cours des cinq prochaines années. Je suis persuadé que le Bas-Saint-Laurent en sortira gagnant. »

Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse

« L’attraction et la rétention des jeunes en région constituent un enjeu majeur pour la vitalité des communautés. À titre de ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, je suis heureuse de l’annonce faite, aujourd’hui, par mon collègue Samuel Poulin. Ayant moi-même fait des études sur la revitalisation des collectivités rurales et l’attractivité des populations, je suis d’avis que c’est avec des mesures concrètes comme Place aux jeunes que nous contribuerons à rendre les régions plus prospères. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

« L’annonce d’aujourd’hui vient confirmer que le gouvernement se préoccupe des enjeux liés à la démographie et au développement socioéconomique des régions. Avec cette bonification du financement, le Bas-Saint-Laurent pourra renforcer sa capacité de concertation régionale, qui le caractérise déjà, et mettre ainsi sur pied  des projets et des outils qui sauront assurément attirer encore plus de jeunes diplômées et diplômés sur son territoire. »

Luc Dastous, président du conseil d’administration de Place aux jeunes en région

« Nous accueillons cette somme supplémentaire comme un gage de confiance de la part du gouvernement. Nous pourrons, de cette façon, renforcer notre rôle de leader régional dans l’attraction et la rétention des jeunes professionnelles et professionnels. Ce montant servira également d’effet de levier financier en concertation avec les partenaires de nos milieux afin de travailler ensemble sur des stratégies porteuses pour un Bas-Saint-Laurent attrayant. »

Marie-Claude Lapierre, directrice du Carrefour jeunesse-emploi Rimouski-Neigette

À propos de Place aux jeunes en région

Favorisant la migration, l’établissement et le maintien des diplômées et diplômés de 18 à 35 ans en région, PAJR est la référence québécoise pour les jeunes et les régions. Cet organisme est un partenaire du Secrétariat à la jeunesse dans le déploiement de la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021 du gouvernement du Québec.

-30-

Mise en ligne : 22 novembre 2019