Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures


Le gouvernement du Québec soutient Mitoneritamowin, une initiative du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec

Chibougamau, le 6 août 2019. – À l’occasion de son passage à Chibougamau, l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, M. Samuel Poulin, a annoncé, aujourd’hui, l’appui financier de 50 000 $ du gouvernement du Québec à Mitoneritamowin, un projet du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ). Ce regroupement est un partenaire du gouvernement dans la mise en œuvre des stratégies d’action jeunesse autochtones.

L’initiative Mitoneritamowin profitera aux jeunes de 15 à 29 ans issus de toutes les communautés autochtones à proximité d’un centre d’amitié. Elle aura notamment pour effet de contribuer à définir une stratégie québécoise pour baliser et soutenir les initiatives communautaires rédigées à partir des réflexions mises de l’avant par la jeunesse autochtone.

Citations :

« Ma visite à Chibougamau m’a permis de mieux connaître les enjeux qui touchent notre jeunesse autochtone. Par l’entremise du Secrétariat à la jeunesse, notre gouvernement vise à soutenir des projets qui favoriseront l’engagement des jeunes dans leur collectivité et qui seront adaptés aux réalités des Autochtones. L’appui du gouvernement au RCAAQ était donc important et naturel. Les connaissances de ce regroupement en ce qui concerne besoins des jeunes en milieu urbain et sa capacité réelle d’action dans plusieurs régions du Québec, avec les centres d’amitié autochtones, sont inestimables. Le RCAAQ est un intervenant de qualité qui sera en mesure de stimuler les initiatives jeunesse respectant les réalités autochtones et s’inscrivant dans la nouvelle stratégie provinciale que nous sommes en train de bâtir. »

Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse

« Les jeunes Autochtones qui vivent en milieu urbain ont parfois besoin de services adaptés à leur réalité. Et les villes, elles, requièrent des ressources et de l’information supplémentaire pour moderniser leurs services afin d’accueillir adéquatement ces jeunes Autochtones et de favoriser leur succès. L’initiative Mitoneritamowin est donc la bienvenue comme moyen de toucher la jeunesse québécoise dans toute sa diversité. Elle facilitera la communication et proposera des pistes de solutions qui contribueront à l’essor de la jeunesse autochtone et qui répondront aux objectifs du Plan d’action gouvernemental pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits. »

Sylvie D’Amours, ministre responsable des Affaires autochtones

« Chibougamau est un exemple parfait de cohabitation entre les différents peuples. Ses relations avec les jeunes Autochtones issus des communautés de la région illustrent bien cette dynamique propre à la Jamésie. Les efforts des centres d’amitié autochtones du Québec, et particulièrement le travail du Centre d’amitié Eenou de Chibougamau, jouent pour beaucoup dans le fait que nous vivons tous ensemble en harmonie. »

Denis Lamothe, député d’Ungava et adjoint parlementaire de la ministre responsable des Affaires autochtones

« Le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec remercie le Secrétariat à la jeunesse de son soutien financier dans l’initiative Mitoneritamowin. Celle-ci permettra de créer un chantier jeunesse afin de solliciter et d’inclure les Autochtones de 15 à 29 ans dans les orientations du mouvement des centres d’amitié autochtones de la province. L’épanouissement et l’autonomie de la jeunesse autochtone urbaine sont des éléments importants pour l’avancement de notre société. L’initiative Mitoneritamowin permettra aux personnes qui y participent d’échanger et d’apporter leurs précieux points de vue sur l’avenir des centres d’amitié autochtones et sur la question de l’autochtonie urbaine. »

Mathieu Tessier-Gros-Louis, conseiller en développement social du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec

À propos du RCAAQ 

Le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec est une association provinciale qui milite, depuis 40 ans, pour les droits et les intérêts des citoyennes et citoyens autochtones dans les villes du Québec, tout en appuyant les centres d’amitié autochtones qui y sont affiliés. Par sa mission, le RCAAQ a une vue d’ensemble des enjeux et des défis que rencontrent les Autochtones qui doivent composer avec la réalité urbaine. Il souhaite contribuer à l’inclusion et à l’implication des jeunes Autochtones, à travers la province, en les incitant à prendre part à des initiatives pensées pour et par la jeunesse.

Liens connexes :

Secrétariat à la jeunesse

Secrétariat aux affaires autochtones

-30-

Mise en ligne : 7 août 2019