Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

L’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse annonce l’attribution d’une aide financière de 250 000 $ au Salon du livre de Montréal

Québec, le 11 novembre 2020. – Le Salon du livre de Montréal recevra une aide financière de 250 000 $ du Secrétariat à la jeunesse pour la réalisation d’un projet pilote destiné aux jeunes : Lis-moi MTL. C’est ce qu’a fait savoir, aujourd’hui, l’adjoint parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse, Samuel Poulin.

Comme la tenue du Salon est compromise, cette année, par la pandémie de la COVID-19, l’organisation a proposé une solution alternative afin de joindre les jeunes de la région métropolitaine et de promouvoir chez eux la pratique de la lecture.

Lis-moi MTL, du Salon du livre de Montréal, joindra près de 40 000 jeunes de 12 à 29 ans, et ce, dans divers milieux : écoles secondaires, cégeps, universités, organismes jeunesse, notamment.

Les activités projetées, en 2020, incluent, entre autres, des rencontres virtuelles avec des auteures, auteurs, illustratrices et illustrateurs, ainsi que des animations sur différents thèmes d’intérêt pour les jeunes tels que la pluralité des voix, le féminisme et la diversité sexuelle.

Jusqu’au printemps, le Salon compte également présenter des lectures ambulantes, grâce à la brigade du Liseur Public, dans des quartiers où l’offre culturelle est moins accessible aux jeunes. Le choix des livres sera adapté à la clientèle visitée. Des balados et des trousses clés en main seront également offerts aux établissements d’enseignement postsecondaires et aux organismes jeunesse et culturels qui en feront la demande.

Citations :

« Il s’agit d’une première collaboration avec le Salon du livre de Montréal, et j’en suis très fier. Cette collaboration arrive à point, puisqu’elle permettra aux jeunes de rester en contact avec l’univers des livres et d’y trouver de nombreux moments de détente. Cela fera de la lecture une activité précieuse, en cette période si particulière. »

Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse

« La lecture joue sans équivoque un rôle important dans l’épanouissement de nos jeunes. Comme pour les adultes, elle leur permet d’enrichir leurs connaissances et leur apporte un moment de calme pour mieux se recentrer. Toutes les raisons sont bonnes pour amener les jeunes à acquérir le goût de la lecture, y compris le plaisir que cela procure. Remercions nos écrivaines et écrivains ainsi que nos éditrices et éditeurs, qui contribuent à assurer l’accès au savoir, en plus de forger notre imaginaire collectif et d’enrichir notre vie. Ces gens sont des maillons essentiels de la culture québécoise. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Favoriser l’accessibilité aux livres et à la lecture pour tous les publics et accroître le caractère inclusif de ses activités est au cœur de la mission du Salon du livre de Montréal. Je me réjouis de ce nouveau partenariat avec le Secrétariat à la jeunesse, qui nous permettra de mettre encore plus de jeunes en contact avec les livres, quels qu’ils soient, et de leur faire découvrir à quel point, de l’adolescence à l’âge adulte, lire peut avoir une incidence majeure dans leur vie. »

Olivier Gougeon, directeur général du Salon du livre de Montréal

-30-

Mise en ligne : 11 novembre 2020