Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures


Pandémie de la COVID-19 Le gouvernement du Québec ouvre un volet temporaire au Fonds Mille et UN pour la jeunesse afin d’aider les organismes victimes de la crise

Québec, le 24 avril 2020. – Dans le contexte de la crise de la COVID-19, le gouvernement du Québec a décidé de réserver une somme de 1 million de dollars, puisée à même l’enveloppe destinée au Fonds Mille et UN (FM1) pour la jeunesse, afin de venir en aide aux organisations jeunesse qui sont actuellement aux prises avec des difficultés financières importantes. Certaines de ces dernières courent le risque de fermer ou de ne pas rouvrir après la crise si elles n’ont pas un soutien à court terme. D’autres manquent de ressources pour répondre aux besoins qui découlent de la crise ou ont des projets qui permettraient de lutter directement contre les retombées négatives de la COVID-19. C’est l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, M. Samuel Poulin, qui en a fait l’annonce aujourd’hui.

Rappelons que la création du FM1 remonte à décembre 2019. Sa gestion a été confiée à La Ruche, une organisation sans but lucratif spécialisée dans le financement participatif. L’aide gouvernementale vient bonifier le soutien de la population québécoise dans les campagnes de financement menées par les organismes. Cela suit une logique d’appariement, c’est-à-dire que l’aide attribuée par le gouvernement correspond au montant recueilli par l’organisme, jusqu’à concurrence de son objectif de campagne.

Ce volet COVID-19 est temporaire et complémentaire aux autres soutiens gouvernementaux. Il est adapté pour répondre aux effets néfastes de la crise sur plusieurs organismes jeunesse. Le montant total de l’aide financière sera déterminé par l’organisme demandeur. L’aide gouvernementale s’élèvera au maximum à 50 % de l’objectif fixé. Le minimum accordé est de 5 000 $, et le maximum, de 50 000 $.

À la différence du FM1 régulier, l’organisme n’aura pas à amasser 100 % de son objectif auprès de la population avant d’obtenir un premier versement. Pour le fonds consacré à la COVID-19, chaque dollar recueilli auprès de la population sera touché si l’organisme atteint au moins 50 % de son objectif de campagne. Un premier versement aura lieu lorsque ce 50 % sera atteint, et un second, à la conclusion de la campagne.

Citations :

« Nos organismes jeunesse, dans toutes les régions du Québec, jouent un rôle primordial avant, pendant et après la pandémie. Par la présente initiative, nous avons voulu faire en sorte que cette aide gouvernementale puisse être accessible plus facilement, et ce, dans les meilleurs délais. Les organismes offrent déjà des services de proximité à notre jeunesse, et le soutien de tous les Québécois et Québécoises est essentiel. Ce nouveau fonds se veut flexible, rapide et en lien avec le souhait de notre population. »

Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse

« Le financement participatif est un moyen qui permet à un projet appuyé par une communauté de recueillir de petits montants auprès d’un grand nombre de personnes et de générer ainsi une somme importante afin de se réaliser. Particulièrement en cette période exceptionnelle, plusieurs organisations choisissent le financement participatif pour planifier leurs projets autrement, ou simplement pour continuer leurs activités. Le fait que le Secrétariat à la jeunesse, par l’entremise du FM1-COVID-19, soutienne concrètement les projets jeunesse d’ici de manière innovante fait pencher la balance pour ces organismes. »

Nicolas Bouchard, président-directeur général de La Ruche

« À titre de grand partenaire de La Ruche, le Mouvement Desjardins joint sa voix à celle du gouvernement du Québec pour souligner toute l’importance d’accompagner nos jeunes, et ce, particulièrement dans ce contexte difficile. L’innovation et le dynamisme dont ils font preuve nous font grandir en tant que société. Ils seront aussi des contributeurs essentiels de la relance socioéconomique et Desjardins sera toujours là pour les encourager et les soutenir dans leurs projets. »

Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins

Faits saillants :

Une page du site Internet du FM1 est spécialement consacrée à ce volet temporaire pour la jeunesse. On y trouve notamment les critères d’admissibilité, dont ceux-ci :

  • Le financement doit toujours être utilisé pour des projets qui sont destinés principalement aux jeunes de 15 à 29 ans et qui poursuivent au moins l’un des objectifs de la Politique québécoise de la jeunesse 2030.
  • L’aide doit bénéficier à des organismes à but non lucratif ou à des coopératives qui subissent les répercussions de la COVID-19.

À propos de La Ruche :

  • La Ruche est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de favoriser l’émergence d’initiatives pour stimuler le rayonnement et la vitalité d’une région. Par l’entremise de sa plateforme de financement participatif et de ses partenaires, elle contribue concrètement au déploiement de nouvelles initiatives au Québec.
  • Depuis sa création, La Ruche a récolté 5 490 819 $ en financement participatif, par près de 50 000 contributeurs.
  • Le financement participatif est un moyen qui permet à un projet appuyé par une communauté de recueillir de petits montants auprès d’un grand nombre de personnes et de générer ainsi une somme importante afin de se réaliser. Les contributeurs, soit des individus et des entreprises, peuvent recevoir, selon la nature de l’initiative et la valeur de leur apport, des contreparties : produits exclusifs, offres spéciales, réductions, etc.

Pour découvrir le Fonds Mille et UN pour la jeunesse COVID-19 : https://www.fondsmilleetun.com/covid19

Pour en savoir plus sur la Politique québécoise de la jeunesse 2030 : https://www.jeunes.gouv.qc.ca

Pour toute l’information sur la COVID-19 : www.quebec.ca/coronavirus

-30-

Mise en ligne : 24 avril 2020